Actualités

Partager sur :

PORTRAIT D'ALUMNI : AMAURY DE MENTQUE, ISG 95,SENIOR BUSINESS EXECUTIVE, UNE CARRIERE DANS LA FINANCE MAIS AUSSI DE L'ENGAGEMENT, DES VALEURS ET DU COEUR !

01 juin 2022 Association
Vue 594 fois

Florence Delsaux : Bonjour Amaury peux-tu nous parler de ton parcours depuis ta sortie de l'ISG ?

Amaury de Mentque : Bonjour Florence , je suis sorti de l'ISG en 1995 après un stage de fin d’études de 18 mois dans les ventes chez Danone. Je suis parti ensuite à Dublin comme Area Manager Irlande pour la DIB, division international du Groupe Danone et à Londres comme directeur des ventes du groupe pour les marchés Duty Free (catering, airlines, armée...) toujours pour la DIB. Ensuite, j'ai passé 20 ans dans les services financiers chez American Express et JP Morgan comme directeur commercial grands comptes et chez Coface comme directeur commercial Europe des grands comptes stratégiques et patron du Chineese Desk que j'ai créé pour le groupe. J'ai quitté la division ERP Cloud d'Oracle il y a un an après avoir eu la charge pendant deux ans de la transformation digitale des banques BNP Paribas et Société Générale, pour créer une société de conseil en stratégie, ACdM Consulting. Depuis un an, j'accompagne des start-ups en étant au board et au comité stratégique et suis aussi intervenant extérieur à Centrale Supélec en Business Stategy.

 

FD : Alors ma question après c'est que tu exerces dans la finance, en stratégie et en business développement.  Si tu devais expliquer pourquoi ta passion pour ces 3 domaines en quelques mots ?

AMM :   J'aime la finance car elle fait tourner le monde...Qu'il s'agisse des services financiers ou de l'assurance-crédit, l'impact des solutions vendues et déployées à un impact direct sur l'écosystème. 

Développer, c'est comprendre les attentes des clients, apporter une réponse à leurs attentes. J'aime écouter et proposer en réponse des solutions qui impactent les équipes qui les utilisent, apporter un service de qualité et créer de la valeur ajoutée à l'entreprise.

La stratégie des affaires est passionnante car rien n'est jamais acquis. Utiliser toutes les ressources disponibles pour construire un schéma gagnant, avoir l'humilité de se remettre en cause en permanence, travailler avec les équipes internes et externes pour gagner. 

Dans ta question, il y a le mot passion. La passion quelque part est celle qui permet de fédérer et de donner du plaisir au travail. J'aime travailler, les relations humaines, les grands projets, réussir en équipe, " signer ". Pour cela, avoir de la passion, cela aide et cela permet aussi d'avoir les meilleurs résultats.

 

 

FD : On a parlé du côté pro mais pour connaître ton engagement auprès d'une association pour aider les jeunes peux-tu nous dire le pourquoi de cet engagement et nous parler de cette association ? Car l'humain est au cœur de toutes tes actions.

 AMM : Là on touche à des choses plus personnelles. Ce qui est certain, c'est que l'humain est essentiel pour moi, dans les affaires et dans la vie.

Je me suis donc engagé dans différentes actions et activités depuis plus de 10 ans. D'abord dans nos Quartiers des Talents comme mentor, pour l'association Proxité que j’ai fait rentrer chez Oracle et en suis devenu le référent. Enfin, j'ai rejoint le Cours Antoine de Saint Exupéry comme bénévole en support pour le fundraising car les études des enfants sont financées à 90% par des dons personnels et d'entreprises.  C'est une école incroyable qui fait partie de la fondation Espérance Banlieues et qui a pour vocation d'apporter des enseignements scolaires mais aussi d'apporter des valeurs à des jeunes collégiens issus de quartiers défavorisés.

 

 

FD : Si tu avais un conseil à donner des étudiants aujourd'hui pour qu'ils se réalisent ?

AMM :  En fait, j'en ai 3. Le premier, c'est de bien comprendre ce qui les intéresse et de mettre en place une stratégie pour y arriver. Choix des stages, importance à donner aux langues, se construire un réseau cohérent avec leur aspiration ; il est nécessaire de se fixer un cap qui pourra évoluer au fil du temps mais il faut une cohérence, un fil, qui soit compréhensible pour les futurs employeurs et à la lecture de leur CV.

Le second est d'être sincère avec soit même. Se connaitre, connaitre ses forces et ses points de développement, cela permet d'éviter les erreurs et échecs, de ne pas bruler les étapes. Pour avoir vécus de beaux échecs, je suis devenu prévenant sur cela. 

Enfin, je pense que pour se réaliser, il faut aimer ce que l'on fait et trouver du sens dans son travail. A quoi bon effectuer un travail qui ne nous plait pas même si les conditions sont très avantageuses. Je pense que l'on est performant quand on aime ce que l'on fait et que sur la durée, il sera toujours possible d'arriver à ses fins. La carrière est longue et il faut savoir donner du temps au temps, savoir faire un move transversal si nécessaire sans toujours vouloir prendre la place de son patron.

Au-delà de ces 3 points, je mets au-dessus de tout les valeurs personnelles qui sont la signature de chacun ; on retiendra plus d’une personne ce qu'elle est que ses résultats !

 

 

FD :  Aurais-tu un ou 2 souvenirs de l'ISG que tu aimerais partager ?

AMM : J'ai pléthore de bons souvenirs de l'ISG ! Le premier, c'est l'engagement et j'ai envie de dire le punch qui nous était communiqué et partagé par feu le docteur Jean Mader doyen de l'école. Je garde un excellent souvenir de ce grand Monsieur qui était quelqu'un de très inspirant et motivant, un vrai ambassadeur de l'ISG très proche des étudiants.

La campagne BDE reste dans mes meilleurs souvenirs avec mon ami Yann qui l'a gagnée avec sa belle équipe en 1991. Sorti de prépa, j'ai été impressionné par le professionnalisme mis en place pour organiser cet évènement. Avec du recul, nous avions sous nos yeux des chefs de projet, des créatifs, des leaders qui démontraient déjà à l'âge 20 ans les qualités qu'ils auront tout au long de leur carrière professionnelle.

Enfin, la vie associative très forte dans l'école, les soirées mythiques...Et les amphis vides le lendemain matin. Que de bons souvenirs et de belles amitiés !

 

Merci Amaury ! 

Florence 

 

 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.