Actualités

Partager sur :

ISG ALUMNI AIRLINES : FOCUS SUR L'ASIE !

26 septembre 2022 Association
Vue 446 fois

BIENVENUE SUR ISG ALUMNI AIRLINES

                                                              

L'international fait partie de l'ADN de notre école pionnière devant toutes les écoles de commerce dès sa création ! 

Aussi, cette nouvelle rubrique avec des interviews d'Alumni aux 4 coins du Globe pour un partage de leurs expériences, savoirs et us et coutumes des pays dans lesquels ils sont ! 

Voici le premier tout premier tour du monde de cette nouvelle rubrique !

 

Plusieurs pays plusieurs avis !

 

BON VOL ! Votre co-pilote -) Pour tous renseignements ou mises en relations : communication.isgalumni@gmail.com

Florence Delsaux Présidente ISG Alumni

 

                                                                                                                                                                    

CE MOIS-CI : FOCUS SUR QUELQUES PAYS D’ASIE !

     

 

 

Christian Waroquier RESEARCH PROGRAM MANAGER @ORANGE LABS ISG 80

FRANCE EX GENERAL MANAGER FRANCE TELECOM JAPON

Bonjour Christian tu as travaillé au Japon durant de nombreuses années, la destination de l'Asie est très attractive pour travailler, peux-tu nous expliquer pourquoi selon toi ?

 L'image du Japon est surtout ancrée dans la culture du manga, très populaire en France et qui justement cible les jeunes générations. Lorsque j'étais au Japon dans les années 80, les européens débarquaient là-bas via les arts martiaux ou l'industrie, mais le gouvernement a souhaité faire évoluer cette image technologique et industrielle vers une dimension plus culturelle. C'est le début de la politique du soft-power, en opposition au hard-power que les Japonais ne peuvent incarner du fait de leur constitution pacifiste. Mangas, cuisine, spiritualité, tourisme ont été les thématiques choisies délibérément pour faire évoluer cette image du pays. Aujourd'hui, l'envie de découvrir la réalité est fortement ancrée chez les jeunes et notamment les jeunes filles. Travailler sur place devient un rêve pour beaucoup mais cela est difficile et l'apprentissage de la langue souvent incontournable.

 

 Chaque pays a ses us et coutumes en matière de savoir être dans la vie et dans les affaires quelles sont les particularités du Japon les erreurs à ne pas faire ?

 Je dirais que les qualités principales qu'il faut présenter sont de 3 sortes :

  • La sincérité de nos intentions sur le long terme (pas question de venir avec un esprit de conquête rapide)
  • La détermination car les obstacles à surmonter, même s'ils ne sont pas toujours compliqués, sont nombreux
  • La très grande ouverture d'esprit, car rien, vraiment rien ne se passe comme nous Français l'imaginons au Japon - il faut sans cesse adapter son logiciel personnel pour se sentir en phase.

 

 Quels sont selon toi les secteurs les plus dynamiques au Japon actuellement ?

J'ai quitté le Japon en 2006 et n'y retourne que rarement, donc je ne saurais trop dire. Une chose est sûre, le Japon est un pays extrêmement dynamique économiquement et tous les secteurs d'activité sont à la recherche d'innovation, de nouvelles façons de faire et de curiosités venant d'ailleurs. Si on est prêt à travailler dur et à présenter les 3 qualités ci-dessus. Le succès est à la portée de chacune et chacun.

 

 Quels conseils donnerais-tu à quelqu'un qui arrive au Japon pour être en adéquation avec le tissu économique et culturel de ce pays ?

 Apprendre le japonais, même quelques mots ou quelques phrases. Étudier un peu la culture sous une forme autre que les mangas cités plus haut. S'intéresser aux gens, quels qu'ils soient.

 

 

Olivier Desmas BUSINESS CONSULTANT @HERMAS GROUP KOREA ISG 2004

COREE DU SUD

 

Bonjour Olivier vous travaillez en Corée vous êtes-vous même Coréen et cette destination est devenue très attractive pour travailler pour la jeune génération pouvez-vous nous expliquer pourquoi selon vous ?

 Je pense que la Corée du sud est un pays attractif pour travailler :

- Cout de la vie « raisonnable » loyers, restaurants sont raisonnables comparés à la France

- Infrastructures et sécurité : réseau 5G au top, métro propre et prix correct (1 euro pour 1 aller), CCTV caméras de surveillance dans pratiquement toutes les rues. Taxis partout et prix corrects.

- Soft power coréen (fims, séries TV, musique, cosmétiques et gastronomie) ont permis de faire connaitre la culture coréenne à travers le monde.

 

 Chaque pays a ses us et coutumes en matière de savoir être dans la vie et dans les affaires quelles sont les particularités de la Corée les erreurs à ne pas faire ?

 Il faut connaitre les coutumes en entreprise :

- Bowing (penchez le buste pour dire bonjour)

- savoir boire (alcool est vivement conseille pour ne pas être mis à l’écart)

- ne jamais croiser les jambes sous le bureau quand vous vous adressez à un supérieur

 

 Quels sont pour vous les secteurs les plus dynamiques en ce moment en Corée ?

 - High tech (semi-conducteur)

- Internet (online gaming)

 

Quels conseils donneriez-vous à un jeune diplômé qui arrive en Corée pour être en adéquation avec le tissu économique et culturel de votre pays ?

- Se faire 1 réseau est important pour commencer sa vie en Corée.

- Linkedln focus sur la Corée

- groupe Facebook « les francophones en Corée »

- Chambre de commerce franco-coréenne

https://www.fkcci.com/

 

                                   

Frederic Chan INVESTORS RELATION/ REPRESENTATIVE BGINVEST GROUP ISG 2004

ROYAUME DU CAMBODGE-VIETNAM

                                        

Bonjour Frédéric tu travailles au Cambodge et au Vietnam, destinations de l’Asie, très attractives pour travailler pour la jeune génération peux-tu nous expliquer pourquoi selon toi?

Je vis et travaille à Phnom Penh depuis plus de 15 ans, au Royaume du Cambodge avec ma petite famille et je voyage de façon régulière au Vietnam pour mes affaires.

Suite au « Decoupling» avec la Chine pendant les années Covid, les entreprises de production et manufacturières cherchent à relocaliser dans leur propre pays, à l’image du Japon, la Corée du Sud, les Etats-Unis, etc…,

Le Royaume puise actuellement ses talents dans la nouvelle génération de jeunes Cambodgiens, qui sont d’abord éduques au pays, puis complètent leurs études supérieures à l’étranger comme en Europe, en Chine, en Australie, au Etats Unis, au Japon et en Corée du Sud… Ce sont ces jeunes talents qui sont en train d’ouvrir économiquement le pays à l’étranger. Ainsi, les secteurs les plus porteurs sont les banques, avec plus d’une dizaine dans les années 2010, nous nous retrouvons actuellement à plus d’une cinquantaine. Le secteur de l’immobilier et de la construction se développent bien à l’image des agents de conseils immobiliers américains: CBRE, Coldwell Banker, ou encore Anglais: Knight Frank, Savills, ou Chinoiss et Japonais, etc…les hauts buildings ou gratte-ciels poussent à vitesse grand V, ou les nouvelles villes ou résidences privées en cours de construction se développent partout dans le pays afin répondre à la demande de la nouvelle classe moyenne Cambodgienne, mais aussi au étrangers venant des pays de l’ASEAN et de la Chine. Nous avons une petite population expatriée de tous les pays du monde entier.

L’industrie manufacturière est actuellement en pleine transition due à la crise du Covid, puis des sanctions de l’Europe et des Etats-Unis et enfin de la crise économique qui en découle…mais le Royaume cherche à tout prix à varier les secteurs d’activités pour pallier les manques, et cherche aussi à réorienter vers les pays à exporter ses produits pour combler les écarts. C’est un pays très dynamique avec une population jeune qui en demande et qui a beaucoup d’ambitions pour développer leur business avec les idées nouvelles et qui ont soif de s’enrichir…ils ne demandent qu’à s’en sortir. Après les années de guerre, le pays est à se reconstruire, il faut développer l’infrastructure, les routes, ponts, ports, aéroports, hôpitaux, écoles, les administrations, etc…le Royaume en demande les investissements étrangers. Tout est encore à faire…c’est un pays dynamique, un nouveau “Tiger” de l’ASEAN, on attend d’ailleurs un GDP de plus de 4.5% pour pour l’année 2022.

Le Vietnam possède plusieurs centres économiques, le premier est Ho Chi Minh City, anciennement Saïgon, le second est Hanoï la Capitale du pays et le troisième c’est Danang. Il y a aussi Can Tho dans les deltas du Mékong, Haï Phong tout au nord du Vietnam etc…ce sont les nouvelles régions ou centres économiques montants du pays et qui feront parties des premières dans quelques années. On attend d’ailleurs à un GDP de 7.5% pour l’année 2022. Il est à noter que le Vietnam fait partie de l’ASEAN, de RCEP, de TPP et de l’APEC, le pays a une population de 100 millions d’âmes, un grand marché pour la France, qui n’est d’ailleurs pas très présents depuis plus d’une dizaine d’années.

Par conséquent, le Royaume du Cambodge et le Vietnam restent encore des marchés très porteurs si l’on sait comment s’y prendre et à ne surtout pas sous-estimer, vis-à-vis d’une Chine « trop puissante » économiquement, les deux pays pourraient être une excellente alternative pour y commercer ou pour s’y installer ou encore pour vivre et travailler. C’est le « Risk Management ».

 

Chaque pays a ses us et coutumes en matière de savoir être dans la vie et dans les affaires quelles sont les particularités du Cambodge et du Vietnam et les erreurs à ne pas faire ?

Il faut apprendre à gagner leur confiance, à partager votre savoir vivre, vos connaissances, votre savoir-faire, apprendre à les approcher et de ne jamais les prendre de haut. Il faut rester humble à tout instant, vous verrez, ça pourrait fonctionner…Et cela vous permettra d’éviter les erreurs lors de vos rendez-vous d’affaires.

Pour les deux pays, il vous faut un contrat écrit et signé, ne vous embarquez pas dans des promesses et des heures de négociations inutiles, ils passent beaucoup de temps dans les meetings interminables avec des repas et diners qui sont aussi longs et infructueux. Et par conséquent, il est très important de connaître votre interlocuteur avant de vous approcher d’eux et de faire affaires avec eux. Ce sont des bases, mais on oublie parfois.




Quels sont pour toi les secteurs les plus dynamiques en ce moment au Cambodge et Vietnam?

Pour le Cambodge, je dirais que le secteur bancaire et la finance, la construction, l’immobilier, l’agriculture, les secteurs manufacturières et les fonds d’investissements.

Au Vietnam, c’est le trading ou import-export, les chaines de production électronique, l’aquaculture, les fonds d’investissements locaux de taille moyenne, l’automobile semble de plus en plus en vogue et l’hôtellerie, même si nous subissons la crise actuellement, mais il faut voir sur le long terme.

 

Quels conseils donnerais-tu à un jeune diplômé qui arrive au Cambodge ou au Vietnam pour être en adéquation avec le tissu économique et culturel des pays ?

L’anglais est extrêmement conseillé au Cambodge, c’est la langue où quasiment tout le monde pourrait vous comprendre pour vous aider. Cependant le Français se fait de plus en plus rare mais cela fonctionne de temps en temps.

Au contraire, le Vietnam est moins enclin à parler Anglais que le Cambodge, je dirais que très peu de Vietnamiens parlent cette langue, le Français aussi d’ailleurs. Il vous faudra apprendre à parler le Vietnamien si vous souhaitez réussir au Vietnam dans les affaires.

Si vous souhaitez vraiment vous investir dans ces deux pays, je vous conseille de bien faire vos recherches, vos études de marché, la culture des deux pays, leur histoire, leurs différences, leurs systèmes administratifs, leurs potentiels, etc…avant de prendre votre décision de partir.

Avant de partir, vérifiez que vous avez vos visas en règles, votre sécurité sociale, votre rapatriement en cas d’accident, votre contrat de travail, les aides en cas d’urgence et c’est extrêmement utile pour vous. Ou encore, approchez-vous vers les communautés Cambodgiennes ou Vietnamiennes pour connaître leurs cultures et avoir leurs conseils.

 

 

Christian Marquant SALES DEVELOPMENT MANAGER AT SIGNANT HEALTH ISG 93

JAPON

 

Bonjour Christian tu travailles au Japon, destination de l’Asie très attractive pour travailler pour la jeune génération peux-tu nous expliquer pourquoi selon toi ?

 Le Japon est un monde à lui seul tant sa culture, imprégnée de pratiques millénaires et ouverte à l'innovation à la fois, est riche. C'est aussi un pays qui, culturellement, ne ressemble à aucun autre. S'adapter au Japon est donc une grande expérience.

Par ailleurs, le Japon est toujours un des géants de la zone APAC.

 

 Chaque pays a ses us et coutumes en matière de savoir être dans la vie et dans les affaires quelles sont les particularités du Japon et les erreurs à ne pas faire ?

 Le Japon est trop éloigné de tout autre pays, y compris des cultures qui semblent en être proches à l'Ouest (l’Allemagne) ou en Extrême Orient (la Corée du Sud, Taiwan).

Intégrer des rapports inter-personnels absolument uniques - caractéristique essentielle de la culture japonaise - demande une longue expérience.

Les maîtres mots pourraient-être le respect et la politesse ; l’humilité ; la persévérance et la résilience; la fidélité dans les relations d’affaires.

Ici, les introductions sont essentielles et permettent de gagner beaucoup de temps.

La principale erreur à éviter est peut-être d’aller ou de vouloir aller trop vite.

 

  Quels sont pour toi les secteurs les plus dynamiques au Japon actuellement ?

 Le tissu des startups est dynamique et riche.

L’environnement et les SDG, la mobilité, et la digitalisation (au service de tous les secteurs) sont des thèmes porteurs.

 

Quels conseils donnerais-tu à une personne qui arrive au Japon pour être en adéquation avec le tissu économique et culturel de ton pays ?

-Parle à des personnes qui sont au Japon depuis longtemps, à des japonais aussi ; découvre une organisation japonaise de l’intérieur grâce à un stage.

-Apprends la langue, autant pour communiquer un minimum que pour faire un pas dans l’apprentissage de la culture.

-Essaie de passer du temps à l’Est et à l’Ouest du Japon.

 

 

Anne Lepissier SEA KOREA,INDIA GENERAL MANAGER-MICROSOFT APAC WOMEN AT MICOSOFT CO-LEAD ISG 98

SINGAPOUR

 

Bonjour Anne vous travaillez à Singapour depuis de nombreuses années, destination attractive pour travailler pour la jeune génération. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi selon vous ?

 

Comme le relate l’article du Point récemment, Singapour se positionne comme la nouvelle Suisse de l’Asie et la terre d’accueil des Nouvelles technologies et talents internationaux, accéléré par la fuite des sociétés et talents de Hong Kong ces derniers mois. Tout y est réuni:

 (1) l’engagement politique à long terme pour investir dans certaines industries d’avenir et attirer les fleurons d’industries, les experts et leur famille

(2) l’emplacement géographique et géopolitique ideal en Asie du Sud

(3) un système de taxe très avantageux pour les sociétés et les salariés

(4) un taux de criminalité proche de zéro, la fiabilité dans les infrastructures et services, un système financier et judiciaire stable (absence de corruption) et une sérénité de tous les jours (tout marche, tout est en ligne et en anglais, tout est à l’heure).

 

 Chaque pays a ses us et coutumes en matière de savoir être dans la vie et dans les affaires quelles sont les particularités de Singapour les erreurs à ne pas faire ?

 Singapour est vraiment la Suisse de l’Asie avec ses 4 communautés, ses 4 langues nationales et multiple religions (Chinois, Indiens, Malais et autres (dont nous, appelés ‘caucasiens’). Singapour est donc une société extrêmement diverse ou l’harmonie est reine, (et orchestrée par le gouvernement). Comme tout pays d’Asie du sud-est et d’Asie en général, je dirai que l’écoute, le respect et le sourire sont de bonnes ‘portes d’entrée’ pour s’intégrer et lier des partenariats commerciaux. Il est également important de poser les bonnes questions et faire parler ses clients ou équipes petit à petit car les gens seront trop discrets et polis pour parler sans y être invités. Enfin, la patience : construire des relations durables prendra du temps, afin que les gens apprennent a vous connaitre, vous fassent confiance et comprennent votre culture/ votre façon de négocier.  

 

 Quels sont selon vous les secteurs les plus dynamiques à Singapour actuellement et à venir ?

 Actuellement (pré et post-Covid), les secteurs de transport maritimes, services financiers et assurances, le luxe et les nouvelles technologies sont de vrais secteurs de croissance. Dans l’avenir : la sustainability, les technologies VR, l’eSports etc. Singapour investit déjà dans ce sens.

 

 Quels conseils donneriez-vous à un jeune diplômé qui arrive à Singapour pour être en adéquation avec le tissu économique et culturel ?

 Comme la culture asiatique (confucéenne) est à l’encontre de notre culture socratique, je recommanderai de passer 2-3 semaines en Asie du sud-est et de s’imprégner de cette culture, cette philosophie et cette façon de vivre pour le bien-être du groupe. Etudier le confucianisme et l’histoire de Singapour (pays qui a 57 ans seulement)… Enfin, lire The Culture Map de Erin Meyer. Il faut d’abord se préparer à l’Asie personnellement – le reste viendra ensuite …

 

  

Stéphane Bourbonnais REGIONAL ADMIN/FINANCE MANAGER @IOTA ISG 93

MALAISIE

 

Bonjour Stéphane, tu travailles en Malaisie, destination attractive pour travailler pour la jeune génération peux-tu nous expliquer pourquoi selon toi ?

Communication possible (intégration dans le tissu social réel), facile et abordable (vous pouvez vous déplacer à faible cout (Air Asia, Grabcar)) et très digital pour de nombreux services. Le logement à Kuala Lumpur reste raisonnable (en comparaison de Singapour)

 

Chaque pays a ses us et coutumes en matière de savoir être dans la vie et dans les affaires quelles sont les particularités de la Malaisie les erreurs à ne pas faire ?

 Ils sont très discrets et très respectueux des règles (contraste flagrant avec l’image du français !) On ne vous contredira jamais (même si vous avez tort !). Pas de conflit possible ! Très serviables et appliqués dans la tâche qu’ils exécuteront, et d’autant plus si leur supérieur est compétent et valorisant. Ils aiment apprendre, être correctement traités (ils choisiront plus facilement de travailler dans une société internationale). Non fidèles, ils démissionneront pour quelques dollars de plus chez le concurrent (et vous ne le saurez jamais).

 

 Quels sont selon toi les secteurs les plus dynamiques en Malaisie actuellement ?

 Je dirais les Energies et grâce au digital le transport, commerces alimentaire, sites généralistes en ligne (Lazada, Shopee).

Le tourisme aussi toujours important ici.

 

 Quels conseils donnerais-tu à quelqu'un qui arrive en Malaisie pour être en adéquation avec le tissu économique et culturel ?

La Malaisie est un pays musulman à l'aise avec le multiculturalisme, tolérants et respectueux du monde, les malais ont une capacité innée à respecter la différence de l'autre et à identifier les valeurs communes. Connaitre quelques mots/phrases fait grand plaisir et créera immédiatement de la proximité. L’installation est facile et rapide.

Les salaires restent bas mais la reconnaissance d’une compétence accélère les augmentations.

 

 

Raphaël Sachs COMMERCIAL DIRECTOR THAILAND ASIAMARINE/YACHT BROKER ISG 95

THAILANDE

 

Bonjour Raphael tu travailles en Thaïlande depuis longtemps, destination de l’Asie très attractive pour la jeune génération peux-tu  nous expliquer pourquoi selon toi  ?

Tout d’abord c’est un pays très attachant et agréable à vivre au coût de la vie très abordable, surtout en regard de la qualité des infrastructures et de “fonctionnement” du pays en général. Une fois que l’on cesse de tout comparer avec ce que l’on a connu en France et que l’on accepte les particularités locales et culturelles, le rythme de travail ou la notion d’efficacité parfois différentes et d’une manière plus générale, de nouvelles règles du jeu, tout devient plus simple. La population locale, en particulier urbaine, est réactive aux nouveaux concepts et très consumériste offrant de multiples opportunités.

 

Chaque pays a ses us et coutumes en matière de savoir-être dans la vie et dans les affaires quelles sont les particularités de la Thaïlande et les erreurs à ne pas faire ?

Cela est vrai partout mais sûrement encore plus en Thaïlande. Respecter la population et la culture locale est primordial. Éviter de s’emporter permet de résoudre bien des problèmes, et si un certain manque de logique, depuis notre perspective européenne, peut se faire jour, l’ouverture d’esprit et la recherche de compromis permettant à votre interlocuteur de sauver la face fera des miracles. Vraiment, essayez de ne jamais passer en force, vous n’y gagnerez généralement pas sur le long terme.  Adaptabilité, ouverture d’esprit et sensibilité culturelle sont essentielles.

 

 Quels sont toi les secteurs les plus dynamiques en Thaïlande actuellement ?

Difficile d’ignorer la légalisation récente de la marijuana, qui a permis une créativité débridée dans l’exploitation de ce marché gigantesque, aussi bien par rapport aux populations locales que dans le cadre d’un retour d’un tourisme massif.

D’une manière générale, tous les services permettant de simplifier la vie dans les grandes villes handicapées par une circulation compliquée et des transports en commun limités sont appréciés et présenteront un potentiel.

 

 Quels conseils donnerais-tu à un jeune diplômé qui arrive en Thaïlande pour être en adéquation avec le tissu économique ?

Apprendre le Thai immédiatement, abandonner tout complexe de supériorité – personne ne nous attend et s’appliquer à comprendre comment les thaïs et en particulier la jeune génération pense et réagit. Ce sont les locaux que vous devrez séduire, la population expat est trop limitée. 

 

MERCI A TOUS POUR VOS CONSEILS !

FLORENCE 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.