Actualités

Partager sur :

PORTRAIT D'ALUMNI : GUILLAUME VERNEY-CARRON, ISG 94, DIRECTEUR OPIO VALBONNE GOLF RESORT, UNE CARRIERE DANS LE SECTEUR SPORTIF AVEC PASSION !

05 octobre 2022 Association
Vue 247 fois

Florence Desaux :  Bonjour Guillaume peux-tu nous parler de ta carrière depuis ta sortie de l’ISG ?

Guillaume Verney-Carron : Bonjour Florence , une première partie de carrière orienté dans le conseil en Rh avec la direction d'un cabinet spécialisé dans l'accompagnement de carrière.

Ensuite plusieurs missions au sein d'entreprise avec une évolution. Je suis partie des RH (RRH pour le site internet Magicmaman.com), en passant par le déploiement d'un programme de formation auprès de la SNCF, pour arriver au développement de projet (Resp Projet 24h du Mans avec Michelin au sein de Virtual Regatta). Ensuite une formation de coaching durant 1 an pour valider ma 3eme vie en tant que Directeur de Golf ! Aujourd'hui je dirige le Golf d'Opio Valbonne (membre de la collection Resonance) au sein d'un Resort, après avoir été Manager du Golf de la Grande Bastide.

 



FD :  Au cœur de ton parcours professionnel on retrouve deux grandes lignes l'humain et le sport ? Finalement les deux ne sont-ils pas liés ? Et quelles sont les valeurs importantes pour toi ?

G-V-C : On ne se refait pas .. en tant qu'ancien de l'Association Sportive de l'ISG et avec tous les moment forts que nous avons vécu ... Déjà avant cela le sport a toujours été important pour moi et j'ai pratiqué de nombreuses disciplines et donc partagé des moments forts avec des personnes très différentes à chaque fois.

La notion d'équipe est très importante pour moi au quotidien. Je crois que j'attache presque plus d'importance aux partages de valeur qu'à certaines compétences lors de mes recrutements !



FD : Tu évolues dans le golf depuis plusieurs années un choix qui s'est imposé à toi en tant que golfeur ou il y a-t-il d'autres raisons mais il me semble qu' il y a une vrai passion dans ton parcours ?

G-V-C : Je crois que si j'avais été "bon" golfeur, je n'aurai pas pris la même voie ... J'ai démarré le Golf à 18 ans et après j'ai dû faire une pause pour mes études (notamment à l'ISG ou je n'avais plus le temps avec la charge de travail 😉). J'ai repris après l'école et depuis je pratique régulièrement car le sport me plait.

Mais le golf s'est imposé à moi dans ma carrière professionnelle surtout pour d'autres raisons. Tout d'abord c'est un milieu qui est en train de faire sa révolution. Le management d'un golf est très vaste et l'on touche à de nombreux sujets comme le management, la gestion d'un parcours avec la faune et la flore, l'enseignement avec l'école de golf, la vente de produits avec le proshop, l'organisation d'évènements et bien sur la gestion d'une entreprise commerciale .. Et tout cela dans un cadre vivant en extérieur avec une variable qui fait la une aujourd'hui : la météo et toutes ces incertitudes ! Ensuite le golf est le sport individuel le plus pratiqué au monde avec une histoire très riche, des valeurs très importantes et un attrait qui est grandissant car en pleine nature, ou l'on peut partager de bons moments entre amis !



FD : Avec le covid toutes les pratiques sportives ont été interrompues pendant un moment quels en ont été les effets et quelles sont pour toi les perspectives de demain ?

G-V-C Le Covid a été un choc, mais au final cela a ouvert les yeux à de nombreuses personnes sur "les plus" du golf. On joue en extérieur dans de très beaux endroits, on peut être ensemble en sécurité car l'espace ne manque pas ... Suite au Covid nous avons eu de nombreuses personnes qui ont souhaité découvrir le Golf et cela dure ....

Il faut juste arrêter avec l'image vieillotte du Golf qui est fermé. Aujourd'hui en France il y a plus de 700 structures golfiques et il y en a pour tous les gouts. Le Golf est le sport individuel le plus pratiqué au Monde !



FD : Quels sont les enjeux actuels dans ton domaine et quels sont ceux que tu anticipes ?

G-V-C : Nous avons de nombreux enjeux, notamment portés par notre Fédération, mais le principal est celui qui concerne la gestion de nos parcours. Nous sommes très surveillés (et c'est bien) et nous devons chaque année répondre à des obligations toujours plus contraignantes sur l'utilisation de produits, la consommation d'eau, la gestion de nos parcours ...

Depuis mon arrivé j'ai inscrit le Golf d'Opio Valbonne dans une démarche de labélisation avec le Museum d'Histoire Naturel afin de mieux connaitre notre biodiversité, la développer et également la faire encore mieux découvrir à nos joueurs et pourquoi pas à d'autres publics.



FD : Aurais tu un conseil à donner à un étudiant qui souhaite faire sa carrière dans une évolution sportive comme tu l’as fait ? ( je me souviens que tu étais avant tout sportif et à l'association sportive de L'ISG en tant qu'étudiant )..... Passion, dépassement de soi esprit d'équipe ?

G-V-C : EN fait il faut bien faire la différence entre l'expérience du joueur/sportif et celle du directeur qui t'accueille pour faire du sport ... Qd tu joues au golf, tu viens te détendre et profiter. Quan

d tu accueilles, tu gères tout ce que ton client veux avoir, ce n'est pas la même expérience. Au quotidien, on accueille de nombreux joueurs qui ont des attentes différentes et surtout pas forcément identiques aux tiennes.

Cela va du compétiteur qui va vouloir connaitre la vitesse de tes greens ....Au joueur qui vient passer un bon moment et qui limite s'intéresse autant à ton parcours qu'à la possibilité d'avoir une voiturette ou de connaitre le prix du plat de jour pour déjeuner entre amis après 😉


FD :  Aurais tu un souvenir de tes années étudiantes que tu souhaiterais partager avec nous ?

G-V-C : Pas facile de choisir un souvenir, et si je devais le faire je crois que je préférais me le remémorer avec les personnes concernées car tout ne peut pas se dire !

En tout cas, c'est grâce à ces excellents moments passés que j'ai pu construire des amitiés essentielles à ma vie quotidienne et professionnelle.



FD : L'ISG à un nouveau programme sport business et management cela correspond-il pour toi à une formation en réalité avec le terrain professionnel et si oui en quoi ?

J'ai travaillé avec de nombreux programmes dans le Sport Management et ce n'est pas un secteur facile car lié à des "métiers passion" avec de très fortes disparités entre les sports et les pays.

De plus ce secteur fonctionne encore très fortement avec du relationnel. Il faut donc aller sur le terrain et faire ses preuves, comme un champion !

Être à fond dans son activité, mais surtout être mature et ne pas confondre entre vivre sa passion et vivre de sa passion ...

 

Merci Guillaume ! 

 

Florence 

VOUS ETES DANS LA REGION OU ALLEZ PASSER UN MOMENT SUR LA CÔTE ? C'EST LE MOMENT DE PROFITER DES JOURNEES PORTES OUVERTES DU GOLF D'OPIO JUSQU'AU 16 0CTOBRE ! 

 

 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.