Actualités

Partager sur :

PORTRAIT D'ALUMNI : DAVID SUTRAT ISG 91, CO-FONDATEUR DE DAY BY DAY, UN ENTREPRENEUR ENGAGE ECORESPONSABLE

10 août 2022 Association
Vue 499 fois

Florence Delsaux : Bonjour David, peux-tu nous parler de ton parcours professionnel depuis ta sortie de l’ISG ?

 

David Sutrat : Bonjour Florence, diplômé en 1991, j'en suis déjà à ma cinquième vie professionnelle !

J'ai commencé ma carrière dans le domaine des marketing services en tant que chargé de clientèle. J'ai ensuite rejoint un groupe d'électronique Grand Public japonais dans lequel je suis resté 12 ans et j"y ai occupé toutes les fonctions commerciales et marketing. Je suis passé ensuite par la chasse de tête en prenant la Direction Générale France d'un cabinet de recrutement flamand. J'ai pris mon indépendance en 2008 en créant The Shadow Company, cabinet conseil en gestion de projets marketing et commerciaux. C'est en 2013 que j’ai eu l’'opportunité de fonder avec mon complice, Didier ONRAITA-BRUNEAU, day by day, 1er réseau français d'épiceries en vrac.

 

 

FD : Tu te définis comme un entrepreneur engagé. Peux-tu nous en dire un plus sur cette notion d'entrepreneuriat engagé ?

 

DS : Pendant plus de 20 ans, j'ai mis toute mon énergie à imaginer et à mettre en œuvre des stratégies pour vendre des produits ni toujours indispensables, ni toujours très vertueux. Lorsqu’en 2012, j'ai eu l'opportunité de mettre mon expérience, mon réseau, mes envies au service d’un projet sociétal, je n'ai pas hésité une seconde.

J'ai toujours été quelqu’un de très engagé mais pas forcément avec comme objectif d'impacter positivement la société et l'environnement.

J'ai progressivement pris conscience du fait que pour changer positivement le monde qui nous entoure, il faut 3 types d'intervenants : les associations/ONG qui sont là pour éveiller les consciences parfois par le militantisme, les pouvoirs publics qui ont pour rôle de mettre en place le cadre règlementaire indispensable et enfin les entreprises qui par leur offre, l'écosystème qu'elles contribuent à créer mais aussi par leur organisation interne peuvent participer directement à la transformation durable des modes de consommation.

C'est la découverte du principe d'entreprise responsable qui a été une véritable révélation pour moi. En effet, une entreprise responsable est non seulement consciente des impacts de ses actions sur l'environnement et sur les individus, mais va au-delà en mettant en place de vraies initiatives de fond pour un développement durable. Ce qui me motive maintenant, c'est la notion de contributions. Je ne peux plus maintenant imaginer de développer et gérer une entreprise autrement que sur la base du triple P : Profit, People, Planet

 

 

FD : day by day en quelques mots ? Comment cette idée t'est venue et pourquoi ?

 

DS : L'idée de lancer un concept d'épicerie en vrac est née fin 2011d’une discussion avec mon camarade, Didier ONRAITA-BRUNEAU. Ni l'un, ni l'autre n'avait un passé de militant écolo mais plutôt une longue expérience de la distribution. Nous évoquions depuis plusieurs années les dérives de la surconsommation qui généraient un gaspillage alimentaire et une production de déchets d'emballage tout simplement ahurissants.

Le fait de revenir à une consommation de produits en vrac, à savoir en quantité à la demande et sans emballage superflu, nous a semblé être une alternative possible au tout pré'conditionné.

Il nous a fallu près de 18 mois pour concevoir day by day, premier concept d'épicerie 100% vrac et ouvrir un 1er magasin en région parisienne en mai 2013.

Aujourd'hui, ce sont près de 70 magasins day by day, principalement franchisés qui ont vu le jour en France, Belgique et bientôt au Canada.

Cela n'a été simple, il a fallu convaincre des fournisseurs, identifier les bons emplacements, trouver des gérants motivés, créer des outils spécifiques, rassurer les consommateurs mais aujourd'hui, nous avons le sentiment d'avoir fait un peu bouger les lignes.

 

 

FD : Quels sont les enjeux d'aujourd'hui et de demain pour toi dans ton secteur ?

 

DS : L'enjeu principal reste de "déconditionner" les consommateurs. Passer à la consommation en vrac entraîne des changements significatifs en terme d'habitude de consommation : n'acheter que la quantité dont on a besoin, venir de préférence avec ses contenants ré'employables, (re)découvrir des ingrédients bruts à cuisiner soi-même etc...   

Il y a depuis quelques années un mouvement de fond en faveur de ce type de pratiques mais si nous voulons réellement changer le monde, il nous faut inciter le très Grand Public à adopter à une consommation plus responsable, une consommation qui génère moins de gaspillage et moins de déchets d'emballage. C'est un super challenge que nous avons plaisir à relever !

 

 

FD : Quels sont les enseignements que notre école l'ISG t'a apporté pour créer tes entreprises ?

 

DS : Tout d'abord, la polyvalence de l'enseignement que j'ai reçu à l’ISG, probablement à l'instar de toutes les Business School, m'a donné les clés pour comprendre à peu près tous les enjeux de gestion d'une entreprise : marketing, vente, comptabilité, finance…

 Mais je dirai surtout que l’ISG m’a donné le goût et la possibilité d’entreprendre puisque j’ai créé ma toute première entreprise en dernière année de cursus !

ISG rime pour moi avec audace : ne pas faire de complexe, oser se lancer, accepter d'échouer pour réussir.

Ce sont ces valeurs qui m'animent encore aujourd'hui et me poussent à continuer d'entreprendre.

 

 

FD : Aurais-tu un souvenir de l'ISG que tu aimerais partager ?

DS J'ai beaucoup de bons souvenirs de l'ISG mais j'en ai un particulièrement gravé dans ma mémoire. 1er jour de séminaire d'intégration. Avant de partir vers une destination inconnue, le programme prévoit quelques prises de parole dans le Grand Amphi. L'un des intervenants, que je qualifierai de "très expérimenté’" nous partage en ces termes les secrets de son organisation : lorsque vous avez un sujet urgent à traiter, mettez-le sous la pile. Lorsque vous le retrouverez, il sera nettement moins urgent !’. Saine philosophie ! Rires

 

 Merci David ! 

 

Florence et l'équipe d'ISG Alumni

 

VOUS SOUHAITEZ DECOUVRIR LE CONCEPT DE DAVID , ALORS CLIQUER SUR CE LIEN -)

www.daybyday-shop.com




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.