Actualités

Partager sur :

PORTRAIT D'ALUMNI : EDOUARD HASSID, ISG PROMO 2016, FIXED INCOME TRADER @J. SAFRA SARASIN. LA FINANCE DE MARCHE ? UNE REELLE PASSION !

06 octobre 2023 Association
Vue 552 fois

Florence Delsaux : Bonjour Edouard, peux tu nous parler de ton parcours depuis ta sortie de l’ISG en 2016 ?

 

Edouard Hassid : Bonjour Florence, après avoir achevé mon cursus à l'ISG, j'ai entamé ma carrière dans la salle des marchés de Natixis en tant qu'Equity and Derivatives Sales-Trader, opérant entre Paris et Londres. Par la suite, j'ai été recruté par Timber Hill, un market maker basé à Zurich. Au fil du temps, j'ai eu l'opportunité d'évoluer en tant que Cross-Asset Trader chez HBZ AG à Zurich. Récemment, j'ai pris le poste de Fixed Income Trader au sein de la Banque J. Safra Sarasin, toujours à Zurich. Ces transitions professionnelles reflètent mon désir constant de progresser, d'évoluer, et de contribuer de manière systématique à la création de valeur au sein des diverses entreprises pour lesquelles j'ai travaillé.

 

Florence Delsaux :  Hello Edouard, could you please share your journey since graduating from ISG in 2016?

 

Edouard Hassid : Hello Florence, after completing my studies at ISG, I started my career in the trading floor of Natixis as an Equity and Derivatives Sales-Trader, operating between Paris and London. Subsequently, I was recruited by Timber Hill, a Zurich-based market maker. Over time, I had the opportunity to evolve as a Cross-Asset Trader at HBZ AG in Zurich. Recently, I assumed the position of Fixed Income Trader at Bank J. Safra Sarasin, also in Zurich. These career transitions reflect my ongoing desire to progress, grow, and systematically contribute value to the various companies I have worked for.

 



FD : En échangeant ensemble tu as évoqué que ce qui avait déclenché ton intérêt pour le secteur bancaire alors que tu te prédisposais plutôt au secteur du marketing avait été tes stages effectués pendant ton cursus à l’ISG , quel a été le déclic ?

 

EH : En effet, à l'origine, ma carrière ne se dirigeait pas vers le métier de Trader (rires). À l'origine, j'étais prédisposé à la stratégie, au marketing et l’innovation. Cependant, lors d'un stage à la BNP Paribas, j'ai été captivé par la découverte du monde bancaire. J'ai plongé dans ce secteur et ses activités variées. Ce stage m'a donné l'occasion d'interagir avec des Traders, des professionnels de la vente et des Analystes, révélant ainsi les perspectives de carrière et les opportunités de croissance personnelle au sein d'une salle de marché bancaire

 

FD : During our conversation, you mentioned that what triggered your interest in the banking sector, despite initially leaning towards marketing, were the internships you completed during your time at ISG. What was the pivotal moment?

 

EH : Indeed, originally, my career path was not heading towards becoming a Trader (laughs). Initially, I was predisposed to strategy, marketing, and innovation. However, during an internship at BNP Paribas, I was captivated by the discovery of the banking world. I delved into this sector and its diverse activities. This internship provided me with the opportunity to interact with Traders, sales professionals, and Analysts, revealing career prospects and personal growth opportunities within a banking trading floor.

 

 


FD : Le secteur bancaire est vaste beaucoup de métiers sont inconnus tu travailles en finance de marché a évolué dans le trading peux tu nous parler du quotidien de ton métier?

 

EH : Bien sûr, en tant que trader, ma journée commence à 7h du matin par l'analyse des marchés, qui guide mes décisions d'achat et de vente de produits boursiers, en l'occurrence, Fixed Income. Tout au long de la journée, je réalise des transactions tout en gérant les risques associés à mes positions. C'est un métier passionnant qui conjugue l'actualité économique, géopolitique et la finance de manière générale.


FD : The banking sector is vast, with many unknown roles. You work in market finance and have evolved in trading. Could you tell us about the daily aspects of your profession ?

 

EH : Certainly, as a trader, my day starts at 7 a.m. with market analysis, which guides my decisions to buy and sell securities, particularly Fixed Income products. Throughout the day, I execute transactions while managing the associated risks of my positions. It's an exciting profession that combines economic news, geopolitics, and finance in general.

 


FD : Nous avons évoqué le fait que le secteur bancaire loin des clichés d’être un secteur de chiffre est avant tout aussi humain, peux tu nous dire pourquoi car c'est ce qui te passionne aussi dans ton métier ?

 

EH : C’est une bonne question, en effet, le milieu bancaire s'est considérablement démocratisé ces dernières années. L'aspect humain a pris une place prépondérante au sein des différentes unités d'affaires d'une banque. Les relations sont plus enrichissantes et constructives. Passer en moyenne 10 heures par jour au sein d'un immense open space en salle de marché, entouré de plus de 60 collègues, est bien plus agréable lorsque les relations sont bienveillantes, que ce soit avec les collègues ou la hiérarchie.

 

FD : We discussed how the banking sector, far from the cliché of being solely about numbers, is also very human-centric. Can you tell us why this aspect is important to you and what you find fascinating in your profession?

 

EH : That is a great question. Indeed, the banking industry has become significantly more people-oriented in recent years. The human aspect has taken a prominent place within various business units of a bank. Relationships are more enriching and constructive. Spending an average of 10 hours a day in a large open-space trading floor, surrounded by over 60 colleagues, is much more enjoyable when relationships are supportive, both with colleagues and superiors.

 



FD : Quels sont à ton avis les enjeux et défis à relever dans la finance de marché et son évolution dans un monde de plus en plus digital ?

 

EH : Le numérique change le monde, transforme les modèles d'affaires et fait évoluer les modes de relation. L'organisation du travail repose de plus en plus sur la confiance, le partage du sens et la collaboration entre individus. Dans ce contexte, les entreprises se sont adaptées pour répondre aux nouveaux enjeux. Elles doivent relever divers défis, notamment en investissant dans la technologie, en respectant les réglementations, en assurant la sécurité et en adaptant leurs modèles économiques pour rester compétitives et éthiques dans un environnement financier en constante évolution. Les ruptures à anticiper sont essentielles pour rester à la pointe de l'innovation.

 

FD : In your opinion, what are the challenges and obstacles to overcome in market finance and its evolution in an increasingly digital world ?

 

EH : Digitalization is reshaping the world, transforming business models, and evolving modes of interaction. Work organization increasingly relies on trust, shared purpose, and collaboration among individuals. In this context, companies have adapted to address new challenges. They must overcome various hurdles, including investing in technology, complying with regulations, ensuring security, and adapting their economic models to remain competitive and ethical in an ever-evolving financial environment. Anticipating disruptions is essential to stay at the forefront of innovation.

 



FD : Tu as travaillé à Londres place financière qui est quasi un passage obligé, tu es aujourd’hui en Suisse à Zürich, peux tu nous parler des différences sur la manière de travailler et les us et coutumes qui diffèrent le plus entre ces deux pays ? 

 

EH : La vie à Londres et à Zurich offre des expériences exceptionnelles, chacune avec ses avantages uniques. Londres, en tant que métropole mondiale, brille par son dynamisme, sa culture diversifiée, et son accès privilégié aux marchés financiers internationaux. D'un autre côté, Zurich offre une stabilité économique remarquable, une qualité de vie exceptionnelle, de magnifiques espaces verts, et une sécurité inégalée.

 

Les deux villes offrent des opportunités professionnelles dans le secteur financier. Londres se distingue par sa diversité et son effervescence, et Zurich propose une atmosphère plus sereine et une meilleure qualité de vie. Sur un plan personnel, j'ai été conquis par la Suisse, en particulier par Zurich, où je réside aux côtés de ma conjointe et de nos deux chats. Cette situation me permet d'équilibrer harmonieusement ma vie professionnelle et ma vie personnelle, tout en profitant pleinement d'activités sportives telles que le triathlon, le ski alpin, le tennis, et même la préparation de mon brevet de pilote privé prévu en 2024.

 

 

FD : You have worked in London, a financial hub that is almost a rite of passage, and you are now in Switzerland, in Zurich. Could you tell us about the differences in working methods and customs that stand out the most between these two countries ?

 

EH : Life in London and Zurich offers exceptional experiences, each with its unique advantages. London, as a global metropolis, shines with its dynamism, diverse culture, and privileged access to international financial markets. On the other hand, Zurich offers remarkable economic stability, exceptional quality of life, picturesque green spaces, and unmatched safety.

 

Both cities offer career opportunities in the financial sector. London stands out for its diversity and vibrancy, while Zurich provides a more serene atmosphere and a better quality of life. Personally, I have been captivated by Switzerland, especially Zurich, where I reside with my partner and our two cats. This situation allows me to harmoniously balance my professional and personal life while fully enjoying sports activities such as triathlon, alpine skiing, tennis, and even working towards obtaining my private pilot's license in 2024.

 



FD : Si tu avais un ou plusieurs souvenirs de l’ISG à partager avec nous, quels seraient ils ?

 

EH : J 'ai eu le privilège de rencontrer des individus exceptionnels pendant mon parcours à l'ISG Business School, et au fil du temps, ces rencontres se sont transformées en relations amicales et professionnelles. Mon expérience au sein de cette institution m'a permis d'établir des liens étroits avec des individus partageant la même passion pour les affaires et l'apprentissage. En raison de cette expérience enrichissante à l'ISG Business School, j'accorde une grande importance à l'opportunité d'aider et de conseiller les futurs diplômés. Ces relations ont joué un rôle significatif dans l'enrichissement de ma vie tant sur le plan personnel que professionnel. Je suis reconnaissant pour cette opportunité et je suis convaincu que ces relations continueront de s'épanouir dans les années à venir.

 

FD : If you have one or more memories from ISG to share with us, what would they be ?

 

EH : I had the privilege of meeting exceptional individuals during my time at ISG Business School, and over time, these encounters have evolved into both friendly and professional relationships. My experience at this institution allowed me to forge close connections with people who share the same passion for business and learning. Because of this enriching experience at ISG Business School, I attach great importance to the opportunity to assist and advise future graduates. These relationships have played a significant role in enriching my life, both personally and professionally. I appreciate this opportunity, and I am confident that these relationships will continue to flourish in the years to come.

 

  

Merci Edouard ! 

Thanks Edouard !

Florence         

 

 

 




Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.