Actualités

Partager sur :

PORTRAIT D'ALUMNI : MARCO MPOSSI, ISG 2021, FONDATEUR DE PRIT ! LE RECRUTEMENT ? UNE PASSION !

06 juin 2023 Association
Vue 271 fois

Florence Delsaux : Bonjour Marco, peux tu nous parler de ton parcours depuis ta sortie de l'ISG en 2021 ?
 
 
 
Marco Mpossi : Bonjour Florence, depuis ma sortie de l'ISG, mon parcours se résume à ma fonction de Chef d'entreprise chez PRIT qui est un cabinet de recrutement que j'ai créé quelques mois après ma soutenance.
 
 
 
 
FD : Tu as de suite voulu devenir entrepreneur qu'est ce qui t à motivé dans ce choix et en quoi les compétences acquises à l’ISG y ont aidées ?
 
 
MM :  J'étais porteur de projet depuis Septembre 2020. Le marché de l'emploi était tellement chamboulé que j'avais pris la décision d'apporter ma contribution à la réduction du taux de chômage. L'ISG m'a permis d'être accompagné par M. Philippe Bouvier dans la préparation de mes prévisions financières. L'option RH & Big Data m'a permis de bien manager 2 apprentis recrutés au sein de la même école. Ces mêmes compétences ont favorisé ma définition d'une vraie politique RH au sein de PRIT. Cela passe par un réel parcours d'accompagnement des collaborateurs pour faciliter leur montée en compétences.
 
 
 
 
 
FD : Tu as une appétence pour le management pour le recrutement qu'est ce qui te motive dans ce domaine ?
 
 
MM :  Le management est la plus belle matière que j'ai apprise tout au long de mes études universitaires. C'est certainement parce que j'ai eu la chance d'être encadré par un formidable enseignant comme M. Richard Folliot. Il y a aussi le fait que j'aime bien les sujets qui touche l'humain. J'aime aussi le contact humain. Je suis convaincu que cela a beaucoup de sens pour moi parce que je suis au cœur des opportunités professionnelles des autres.
 
 
 
 
 
FD: Le digital est de plus en plus présent dans le recrutement ( diverses plateformes) quels en sont les enjeux à ton avis et en quoi l’humain reste tout de même indispensable à ton avis ?
 
 
MM : Les enjeux du digital dans le recrutement sont divers et variés. Autant le digital peut permettre de gagner du temps, autant il peut détériorer la valeur des données traitées. L'humain ne peut pas être totalement remplacé dans une démarche de recrutement parce que le recueil et l'analyse de besoin doivent être instruits par l'humain.
 
 
 
 
 
FD : Tu es très engagé dans le bénévolat notamment dans l écologie avec la reforestation, tu peux nous en parler ?
 
 
MM : En parallèle de ma fonction chez PRIT, je suis, depuis mai 2021, Président et fondateur de l'association Etudemploi qui a plantée 1500 jeunes plants d'arbres dans le bois de Cergy. Nous avons collégialement initié ce projet pour apporter notre contribution à l'environnement. Nous avons souhaité agir de façon plus concrète au-delà des mots.
 
 
 
 
FD : Enfin aurais tu un souvenir de l'ISG que tu souhaiterais partager avec nous ?
 
 
MM:  Le plus grand souvenir que je garde de l'ISG c'est l'accent que met l'école sur l'entrepreneuriat. Et cela a positivement influencé mon parcours parce que j'avais un module sur la création d'entreprise. Et dans ce sens, l'enseignant avait passé en revue tout le dispositif d'aide à la création d'entreprise qui existait en France. C'était tellement lié à mon projet que j'y accordais tout mon intérêt au point d'avoir la meilleure note de ma classe 16/20.
 


 
Merci Marco ! 
 
Florence 
 



Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.