Actualités

Partager sur :
08 avril 2021
Association

PLANETE SOLIDAIRE ET LES ALUMNI : VALERIE GUILLEMOT ISG 83 DIRIGEANTE D'ORIENTACTION ET SHERPA D'ETUDIANTS SUR LE CAMPUS ISG LYON !

Vue 15 fois

FD : Bonjour Valérie : vous accompagnez les étudiants de l'ISG sur la mission Planète Solidaire, notre école qui s'engage auprès des secteurs en difficultés était-ce une évidence pour vous en tant que diplômée d'aider les étudiants à cet élan de solidarité ?

Valérie Guillemot : Bonjour Florence en tant que diplômée j'ai été de fait étudiante...et ai bien perçu ensuite une fois en poste l'importance de l'expérience acquise au cours des diverses activités proposées par l'ISG : les stages bien sûr, mais aussi l'expérience associative, les projets...

De ce fait, oui, il me semble indispensable que les étudiants puissent bénéficier de ce type de cadre. Ils ont la chance d'avoir des cas concrets d'entreprises qui ont un réel besoin, une demande. Mettre mon expérience au service à la fois des étudiants et des entreprises est pour moi une continuité de mon activité professionnelle quotidienne, tournée vers le conseil aux entreprises, et l'accompagnement d'étudiants dans l'élaboration de leur projet professionnel.

 

 

FD : Comment se passe cet accompagnement ? 

VG : Pour l'accompagnement un temps d'échange avec un responsable projet est prévu sur le temps du déjeuner et nous avançons. En tous cas, l'esprit est bon, dynamique, parfois même trop, lié à l'enthousiasme...Centrer, structurer l'action fait aussi partie des apprentissages...

 

 

FD : Que penses tu de ce travail en mode projet pour les étudiants ?

VG : Le travail en mode projet est un apprentissage en soi. Il n'a rien à voir avec le cadre classique d'un enseignement expositif, descendant, qui correspond à la représentation commune de ce qu'est une situation de formation ou d'enseignement. 

Selon moi, cette expérience est une vraie chance pour les étudiants : se retrouver en situation comparable à celles que nous, professionnels en poste, vivons au quotidien. A un écart près : peut-être les étudiants ont-ils une agilité supérieure à la nôtre (à la mienne..) pour passer d'un outil collaboratif à distance à l'autre : chaque contexte et chaque projet fait appel à un outil différent, et s'approprier les subtilités techniques de l'un puis de l'autre, est un vrai défi, et en même temps, une chance : celle de ne pas "s'endormir" sur ses acquis, puisque la sortie de zone de confort est une condition au progrès !

En tous cas, ce travail en mode projet et dans ce contexte là pourra sans aucun doute être fortement valorisé par les étudiants pour aboutir dans leurs prochains stages et arriver en entreprise une fois diplômés, plus opérationnels.

 

 

FD : Quelques mots sur toi ?

VG : Après un parcours  à l'étranger (Hambourg, Moscou) et en France (Paris, Montpellier, Nîmes, Avignon) dans des entreprises de taille, d'activité très variées, et dans des fonctions tout autant multiples (marketing, commercial, RH, et...Direction Générale), le fil rouge de mon activité a justement été cet axe de l'analyse des besoins à la mise en oeuvre d'une solution pertinente à la situation : L'activité de l'entreprise j'ai créée  travaille cet axe, dans le champ des carrières et des compétences, et vise l'épanouissement professionnel.

 

 

FD : Quelle est ton actualité ? 

Mon actualité, outre l'accompagnement des étudiants dans le cadre de Planète Solidaire😉, c'est l'ouverture de nouvelles agences sur le Gard rhodanien notamment, et le développement de l'activité des formations courtes  (1 jour, 6 participants maximum, 100% personnalisé) qui sont depuis le 1er confinement proposées en visio, donc à distance, donc, à chacun… quelle que soit sa localisation géographique. Il s'agit toujours de partir de la situation de chaque participant, en lien avec la thématique, et à l'issue de la journée de formation, chacun repart avec son plan d'action personnalisé.

 

Merci Valérie !

L'équipe d'ISG Alumni 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.