Actualités

Partager sur :
12 juin 2020
Association

PORTRAIT D'ALUMNI : EMMANUEL MASSON ISG 93 PRESIDENT SAS CLINEA

Vue 864 fois
Florence Delsaux :  Bonjour  Emmanuel pouvez vous nous parler de votre métier et de votre parcours depuis votre sortie de l'ISG
 
 
Emmanuel Masson : Je vais vous parler de mon parcours afin de mieux comprendre mon métier actuel.
A 16 ans je me suis engagé à La Croix Rouge Française comme secouriste bénévole par altruisme mais aussi par gout pour la médecine.
Au fil de mes années d'études, et de ma progression dans la hiérarchie de La Croix Rouge (spécialisation, responsabilités, missions de plus en plus complexes) j'ai eu l'intime conviction que je voulais associer Médecine et Gestion à mon futur parcours professionnel.
L'ISG a conforté cette conviction grâce au travers du parcours académique complété par les associations de l'école, comme Visa Santé (Mission humanitaire au Sénégal) dans laquelle je me suis engagé 2 années de suite comme infirmier.
Après mon diplôme de l'ISG j'ai été admis à l'université Paris Descartes en DESS de Droit et Gestion des Établissements de Santé. J'ai pu ainsi partager une année de sur spécialité en Santé avec des médecins, des avocats. Nous n'étions que 2 à avoir été accepté en étant issus d'un parcours plus orienté gestion....

j'ai ensuite intégré un groupe privé de cliniques dans lequel je suis resté 4 ans. j'y ai beaucoup appris en bénéficiant d'un parcours d'intégration très complet (en commençant au standard, service des admissions, la comptabilité, la DRH, la logistique et les services généraux, la cuisine et même le bloc opératoire) avant de pouvoir devenir directeur adjoint au bout de 3 ans de ce parcours !

J'ai quitté ce groupe pour intégrer le groupe ORPEA, dans lequel je suis toujours après 21 ans.
Le groupe ORPEA est le leader européen de la Gestion de la dépendance (Maisons de retraites, cliniques de Rééducation et cliniques de Psychiatrie, Résidences services et services à la personne).
lorsque j'y suis rentré en 1999 le groupe n'avait que 45 établissements et 3 cliniques dont j'avais la charge.
Le groupe à évolué, créant sa filiale clinique (CLINEA dont je suis le Président) et se développant à l'étranger. Aujourd'hui le groupe compte plus de 1100 établissements et est présent dans 22 pays.
Pour ma part je coordonne toutes les cliniques du groupe et de la stratégie globale dans le domaine sanitaire.


FD :  l'ISG aujourd'hui met l'accent de part son appartenance au groupe IONIS et les passerelles entres les différentes écoles tech et ingénieurs du groupe sur l'acquisition d'une double compétence en design en technologie en ingénienerie notamment avec l'Epita, E-artsup et Esme Sudria pour faire de ses étudiants des managers tech de demain en quoi pensez vous que cela est un plus pour eux ?
 

EM : Je pense que la double formation, comme j'ai pu en bénéficier, est un plus important pour les étudiants.
En effet, les entreprises ne recherchent plus forcément des supers techniciens mais des étudiants qui ont une ouverture d'esprit et plusieurs formations complémentaires.
Ces formations ouvrent l'esprit et suscitent la curiosité.
Elles mettent aussi en valeurs différents aspects de la personnalité des étudiants ce qui leur donne plus de chance sur le marché de l'emploi.


FD : Quels sont pour vous les enjeux de demain ?

EM : Les enjeux de demain sont multiples et je serai bien en mal, voir très prétentieux, de tous les lister....
J'en relèverai 2 :
- savoir donner du sens à son métier
Je vois encore beaucoup de candidats qui arrivent en reconversion après avoir passé parfois 20 ans dans des métiers qu'ils n'aimaient pas et qui ne leur parlaient pas. C'est triste.
Ces candidats qui viennent tous nous voir pour donner du sens à leur carrière, pour les années qui leur reste... L'épanouissement personnel est un facteur essentiel de la réussite et de la performance au travail.
- savoir s'engager
Les gens ne savent pas s'engager. Leur métier, leur famille sont bien entendu très prenants mais il doivent aussi trouver d’autres sources d'épanouissement pour trouver leur équilibre.
le rôle des associations ou simplement de l'engagement citoyen est important pour la Cité.
Et je ne crois pas au discours du manque de temps... Je pense avoir un poste très prenant, je parcours le globe et pourtant je suis officier de réserve dans la Marine, je donne des cours à l'Université et je suis actif dans 3 autres mouvements associatifs...



FD :  Votre actualité aujourd'hui si vous deviez la résumer en quelques mots ?

EM : Mon actualité est forcément liée à la crise COVID, comme tout le monde....
Bien entendu nous avons été en premiere ligne chez ORPEA Compte tenu de notre activité.
Notre actualité est donc de vivre l'après COVID avec nos équipes, nos patients / résidents et bien sur les familles.
Reconstruire la confiance, retrouver une activité normale pour nos résidents, aider nos équipes à se reconstruire et retrouver un second souffle...


FD :  Avez vous une anecdote une passion dont vous souhaitez nous parlez ?
Et auriez vous un conseil pour les étudiants ?
 

EM : Vivez vos passions et soyez vous même !


FD : Si vous deviez résumer l'ISG en 3 mots quels sont ceux qui vous semblent les plus important ?
 
EM : - un catalyseur d'énergie positive
       - un révélateur de personnalité
       - une fenêtre ouverte sur les possibles !
 
Merci Emmanuel ! 
L'équipe d'ISG alumni


Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.