Actualités

Partager sur :
30 septembre 2020
Association

PORTRAIT D'ALUMNI/ MARINE KERSALE ISG 2018, CONSULTANTE EN TRANSFORMATION RH ET SIRH CHEZ SOPRA CONSULTING

Vue 844 fois

Florence Delsaux : Bonjour Marine pouvez-vous nous parler de votre métier et de votre parcours depuis votre sortie de l'ISG ?

 

Marine Kersalé : Bonjour,

Je suis consultante en transformation RH et SIRH. Mon métier consiste à accompagner les directions RH des grands groupes français dans leurs projets de transformations stratégique, organisationnelle et digitale. Les projets peuvent être des transformations de processus internes, la modernisation des systèmes d'informations, l'accompagnement au changement, la mise en place d'un plan de départ volontaire ou bien encore, un accompagnement sur la mise en place d'une nouvelle stratégie RH et l'identification des actions à mener afin d'atteindre les objectifs.

 

Suite à une spécialisation en conseil, j'ai effectué mon stage de fin d'étude au sein de l'entité conseil de Sopra Steria et ce stage a débouché sur un CDI. Ce stage était extrêmement enrichissant car Sopra Steria est un groupe en pleine transformation qui possède une base solide sur le digital grâce à son corps de métier historique. J'ai eu l'opportunité de travailler sur des projets de grande envergure chez des clients comme Carrefour ou Orange.

 

FD : L'ISG aujourd'hui met l'accent de sur l'acquisition d'une double compétence en design en technologie en ingénienerie notamment avec l'Epita, Eartsup et Esme Sudria pour faire de ses étudiants des manager tech de demain en quoi pensez-vous que cela est un plus pour eux ?

MK :Travaillant dans une entreprise de transformation digitale, je ne peux pas vous contredire sur ce point. Plus de la moitié de nos effectifs proviennent d'écoles d'ingénieurs. La transformation digitale est l'un des enjeux majeurs de la plupart des entreprises, cela leur permet de rester innovantes et de répondre à la concurrence internationale engendrée par la mondialisation. Cela permet également de gagner en productivité et de limiter les coûts. Le fait d'avoir eu des cours sur les systèmes d'information m'a aidé, lorsque j'ai débuté, à mieux comprendre la connexion entre les différents systèmes et la gestion des flux.

 

D'autre part, j'avais eu l'occasion de participer à des échanges avec Eartsup lorsque j'étais étudiante au sein du programme business & management et le fait d'avoir des bases en photoshop, montage video etc... Cela peut être un plus lorsque que l'on travaille sur de l'accompagnement au changement et que l'on est amené à préparer une formation ou des présentations en ligne.

FD :Quels sont pour vous les enjeux de demain ?

Le premier enjeu de demain pour les ressources humaines est pour moi de trouver de nouvelles méthodes de travail qui correspondent à la génération Z, de repenser notre façon de recruter, de former et de manager.

Le deuxième sera de maintenir le lien et l'échange dans un contexte social de plus en plus tendu, de maintenir l'importance de l'humain dans un monde de plus en plus digital.

Le troisième sera de rester innovant afin de maintenir notre pays comme un exemple à l'étranger et de devenir attractif pour les entreprises étrangères, malgré la mauvaise image de la France avec les nombreux mouvements sociaux. Si les entreprises acceptent de relocaliser leurs productions en France, les ressources humaines auront un rôle important à jouer.

FD : En quoi l'ISG et son réseau d'Alumni vous a donné les clés dans votre parcours ?

 

MK : Il y a bien sur les nombreuses présentations powerpoint, les soutenances, les travaux en groupes, les différents stages que j'ai eu l'occasion d'effectuer et mes deux échanges à l'étranger qui m'ont fait progresser, mais il y a aussi toutes les rencontres que j'ai pu faire pendant ces 5 ans, pouvoir échanger avec les intervenants, partager ou non leurs visions des choses, se faire une opinion sur les nombreuses études de cas etc.

Aujourd'hui, je suis à l'aise lorsque je dois faire une présentation devant les directions RH, je n'ai pas de difficulté à travailler en équipe et pour moi l'un des atouts des anciens de l'ISG est que nous gérons bien les inattendus et les situations de crise, chose qui arrive régulièrement dans des projets.

FD : Votre actualité aujourd'hui si vous deviez la résumer en quelques mots ?

 

MK : Je m'apprête à faire une pause d'un an pour faire un tour du monde, mes échanges à l'étranger m'ont donné le goût de découvrir de nouvelles cultures. L'un des avantages du conseil est que j'ai pu facilement avoir l'accord de ma direction pour obtenir des congés sans solde afin de réaliser mon projet. A mon retour je verrai si je souhaite poursuivre ma carrière en France ou si je ne suis pas rassasiée de mon voyage, je pourrais demander une mutation dans l'une des branches étrangères de Sopra steria comme à Singapour ou à Madrid.

 

FD :  Avez vous une anecdote une passion dont vous souhaitez nous parlez ? Et auriez vous un conseil pour les étudiants ?

MK : Personnellement j'aime commencer toutes mes journées de travail par 1h de sport, après cela je suis beaucoup plus productive dans ma journée et cela me permets de mieux gérer le stress quand le rythme du projet s'accélère.

 Un autre conseil serait de toujours participer aux afterworks car cela permet de se faire davantage connaitre, de pouvoir s'informer sur les différentes missions en cours et la visibilité est importante pour se positionner sur un staffing intéressant.

 

FD : Si vous deviez résumer l'ISG en 3 mots quels sont ceux qui vous semblent les plus important ?

 

MK :International - Audace - Adaptabilité

 

Merci Marine ! 

L'équipe ISG Alumni



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.