Actualités

Partager sur :
08 octobre 2021
Association

PORTRAIT D'ALUMNI : NICOLAS RAHME ISG 2015 ET CHARLEY HOCHET ISG 2016 : une belle aventure entrepreneuriale née d'une amitié à l'ISG !

Vue 514 fois

Florence Delsaux : Bonjour Nicolas et Charley, pouvez-vous m'en dire plus sur la manière dont vous vous êtes rencontrés à l'ISG et comment vous avez eu l'idée de monter le projet DocShipper ensemble ?

 


Nicolas Rahme et Charley Hochet : Nous nous sommes rencontrés pendant nos études à l'ISG, à ce moment-là Nicolas était  en AFIG et Charley en prépa. Nous partagions déjà une vision ambitieuse de la vie et partagions aussi les mêmes valeurs qui forgent notre amitié jusqu'à aujourd'hui.

Nicolas possédait déjà une fibre entrepreneuriale forte, et il a logiquement décidé de s'orienter dans cette spécialité, ce qui l'amène à partir en Asie, plus précisément en Thaïlande. C'est ainsi qu'en 2015 démarre l'aventure qui va nous mener à DocShipper aujourd'hui.

Après 6 ans de travail sur le business model, plus de 3 structures légales et marques différentes, 2 anciens associés, DocShipper naît fin 2018 avec une vision assez claire : devenir une référence de l'import/export.

Ça ne fait qu'une année que Charley a rejoint l'aventure en tant que CFO afin d’épauler Nicolas qui siège à la place du CEO. Nous avions besoin de structurer l'entreprise autour d'un noyau dur pour transiter d'une structure type startup vers la  multinationale que nous aspirons à devenir.

 

 

FD : Pouvez-vous décrire le business model et les services proposés chez DocShipper ?


NR ET CH : Nous allons décomposer cette question en 2 parties, d'une part notre champ d'action et d'autre part notre business model. Notre champ d'action : Un business model unique associant 3 départements pour maîtriser entièrement le cycle produit :


- Sourcing pour aider les entreprises avec leur processus d'approvisionnement (recherche de fournisseurs, contrôle qualité,  conformité....)

- Logistique internationale pour répondre aux besoins de fret (transport, emballage, dédouanement...)


- 3PL pour accompagner les acteurs du E-Commerce dans leurs logistique (stockage, traitement des commandes, Last-Mile Delivery...)

 

Notre business model ;: 


Comme la majorité des nouveaux monstres digitaux (comme Uber, Airbnb, TripAdvisor, Booking.com...) l'activité repose "simplement" sur 3 piliers :

- Marketing digital : Une visibilité en ligne importante pour augmenter notre flux


- Processus de vente : Nous ne vendons pas, nous assistons et servons nos clients d'A à Z


- Réseau international : Les 2 piliers précédents nous permettent de construire "facilement" des connexions à l'international

 

 

FD : Votre business est très axé à l'international (transport, approvisionnement.....), comment gérez-vous la pandémie actuelle ?


NR et CH : La pandémie rend les choses très challenging car l'industrie connaît une hausse de prix de manière historique (jusqu'à x6) et des retards importants sur la chaîne d'approvisionnement de manière générale. Nous devons ainsi jongler avec la conjoncture pour trouver des solutions pour nos clients qui parfois ont du mal à comprendre l'ampleur de la situation.

En revanche, cette pandémie joue également à notre avantage. Le facteur humain est plus important que jamais (pour les PME comme les Grands Comptes) : Transparence, réactivité, flexibilité, consultant dédié par client et naturellement un service pro... Voilà ce que recherchent nos clients. Parfait, c'est notre spécialité !

 


FD : Quelle est votre vision pour DocShipper sur les 5 prochaines années ?


NR et CH : Nous avons une vision très ambitieuse car il n'y a pas vraiment de limite à notre modèle, le déploiement à l'international peut être rapide et peu coûteux. La première phase s'est faite rapidement, et surtout en bootstrapping ce qui nous conforte dans la profitabilité du modèle à grande échelle.
Le vrai challenge va donc être de maîtriser notre croissance notamment en recrutant les bons éléments, les ressources humaines étant le point le plus critique dans notre business.


En matière de chiffre, avec une croissance à 3 chiffres depuis 2 ans, nous ciblons le milliard de CA, oui oui ! Ce n'est pas un chiffre qui nous fait peur, le marché est immense (30 000+ B USD), il ne nous reste plus qu'à répéter ce que nous savons faire. Une levée de fonds est notamment prévue mi-2022 pour accélérer notre développement à l'international.

 


FD : Qu'avez-vous retenu de l'ISG et qui vous à aidé dans votre parcours entrepreneurial ?


NR et CH : Nous allons répondre à cette question de manière individuelle puisque chaque parcours a son lot d'épreuves et de formation.

Nicolas : J'ai personnellement appris de l'ISG sur beaucoup de thèmes. D'un point de vue culture générale avec des cours insolites comme la géopolitique et l'exceptionnel M. Fabrice Moracchini que je considère personnellement comme l'un des meilleurs professeurs que j'ai pu avoir pendant mon cursus. Je me rappelle également des nombreux intervenants externes qui partagent leurs expériences pro souvent inspirantes. Enfin, et l'ISG en a fait une de ces spécialités, le networking : réseau des anciens, mais aussi la promo en elle-même qui est en général plutôt bien garnie.

Charley : Le parcours Multi m'a permis de développer mon network et m'a donné l'opportunité de trouver du travail à l'étranger. L'entrepreneuriat n'a pas été mon orientation initiale (malheureusement!!), donc l'ISG n'a pas pu m'orienter sur cette voie mais m'a permis de rencontrer les amis qui m'ont guidé vers l'entreprenariat. Tout comme Nicolas, les cours de la prépa comme la culture générale ou la géopolitique m'ont permis de m'exposer à des thèmes et théories qui ont formé qui je suis aujourd'hui. Je pense notamment à Mme CHEVALIER qui est certainement le professeur qui m'a le plus marqué durablement par ses conseils et son ouverture d'esprit!

 

Merci Nicolas et Charley !

 

L'équipe d'ISG Alumni 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.